Une liaison d’atomes

Liaison chimique. La plupart des atomes s’associent pour acquérir une situation stable dans leur environnement. Sur la base de la configuration électronique des atomes, nous pouvons aborder la liaison entre atomes, appelée liaison chimique.

On pourra par exemple comprendre pourquoi l’atome de sodium, se lie avec un et seulement un atome de chlore.

Nous savons que les atomes sont de part leur nature, constitués de particules chargées. Ces charges, à l’origine de la création de champs de forces, peuvent interagir entre atomes voisins (forces électrostatiques) pour constituer des édifices moléculaires stables.

Les liaisons chimiques résultent ainsi de forces d’attractions fortes qui maintiennent les atomes ensemble. C’est une attraction des noyaux avec des électrons de valence d’atomes voisins.

On distingue schématiquement trois types de liaisons fortes – énergie de liaison supérieure à 100 kJ.mol−1 – (liaisons ionique, covalente, métallique), et deux types de liaisons faibles (liaison de Van der Waals et liaison hydrogène). Cependant, la liaison réelle fait souvent intervenir plusieurs types de liaisons à la fois, selon la nature des espèces chimiques mises en jeu.

 Articles associés :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s